top of page
  • Photo du rédacteurCaroline

Gustave EIFFEL et la tour Bonickhausen

Dernière mise à jour : 28 févr.

Gustave Eiffel et la tour Eiffel

Vous parler de la personnalité des célébrités me fait faire de sacrées découvertes !!
La tour Eiffel a faillit ne pas s'appeler comme ça ! Vous le saviez ?
Gustave Eiffel s'appelle en réalité Alexandre Gustave Bonickhausen... jusqu'en 1879, date à laquelle il est autorisé à utiliser le nom d'usage de son arrière-grand-père, immigré d'Allemagne.

LES 4 PILIERS DE SA PERSONNALITE


Chemin de vie en 5

Gustave Eiffel avait un besoin vital d'air et de liberté. Il ne supportait aucune prison : ni morale, ni psychologique, ni physique. Ce qui implique souvent activités, voyages et découverte. Ce besoin de liberté ne fait bien sûr pas bon ménage avec les ordres et la hiérarchie.

Sa tête était toujours remplie de projets. Les personnes comme Gustave Eiffel sont pleines d'énergie, de passion et la vieillesse ne les rattrape jamais. Elles se passionnent pour de nouvelles choses mais ne doivent pas s'empêcher de le faire car c'est un besoin.

Gustave Eiffel était un bon commercial car il savait très bien séduire les gens. Il plaisait et séduisait par son charme, son esprit, ses belles paroles et sa délicatesse. Et il en a fallu du charme pour convaincre l'Etat Français d'investir en 1889 près de 7,8 millions de franc-or, ce qui avoisine aujourd'hui, avec l'inflation, les 35 millions d'euros actuels.


Nombre d'expression en 8

Gustave Eiffel avait besoin de reconnaissance sociale, de REUSSITE sociale. Son objectif pour l'Exposition Universelle était son aura personnelle et pas seulement celui de la France. Son âme aurait souffert s'il n'avait pas réussi. C'était un homme capable de réaliser des affaires et d'en assumer les responsabilités avec des aptitudes à s'accomplir concrètement, à réaliser ses ambitions. Il avait une grande capacité de travail mais il pouvait aussi utiliser ses qualités, ses ressources (énergie, courage, esprit entreprenant) pour donner aux autres d'autant plus que son nombre intime est en 9.

Avec un grand besoin de JUSTICE également, il inspirait confiance.


Le nombre d'expression en 8 peut s'accompagner d'une tendance à l'autoritarisme, à l'entêtement, à l'arrogance, à l'intransigeance selon les situations.


Nombre intime en 9

Pour bien le définir, il faudrait parler d'amour et de compassion, d'humanité : Gustave Eiffel ne supportait pas les souffrances de l'humanité. Les autres occupent toujours une grande place dans sa vie car ils peuvent participer à sa propre réalisation. C'était un être affable, philanthrope et généreux qui était sensible à la beauté et à l'harmonie.

Il concevait le travail comme une vocation plutôt que comme une obligation.

Puisque le 9 contient le potentiel de tous les autres nombres, il avait une grande influence sur les autres mais toujours pour leur plus grand bien.

Excellent pédagogue, il était de ces personnes qui doivent partager leurs connaissances et leurs expériences. Etant quelqu'un d'essentiellement émotif, il était souvent en conflit avec lui-même et déchiré par la nature de son idéal et de ses ambitions. Gustave Eiffel était une personne aimée et considérée qui a su garder sa confiance en lui sans se décourager pour réaliser ses rêves.

C'était quelqu'un de sentimental et romanesque mais souvent impulsif.


Nombre de réalisation en 8

Gustave Eiffel était quelqu'un de franc et direct, ce qui lui permettait d'entretenir de bons rapports avec les autres. C'était un organisateur hors pair ; son autorité et sa fermeté lui donnaient une grande capacité de gestion. Juste envers chacun, il savait maintenir l'équilibre entre ses buts personnels et le bien-être des autres. Bien que la réussite matérielle soit l'un de ses plus grands objectifs, il ne l'a pas réalisée au détriment des autres. S'il pouvait donner l'impression d'être quelqu'un d'ambitieux prêt à tout pour réussir ; ce sont ses qualités humaines, ses efforts au travail, ses stratégies et sa grande maîtrise de lui-même qui l'on amené doucement mais sûrement vers cette réussite matérielle désirée.

Il avait une personnalité entière, voire extrémiste qui inspirait la confiance ou la peur.


SES DETTES KARMIQUES


Aucune dette karmique pour Gustave Eiffel, quel chanceux !


Cet article ne donne qu'un aperçu des informations que peut donner un thème de Numérologie Karmique, plus riche et plus nuancé.

Comments


bottom of page